Historique du Canal de Nantes à Brest


L’idée de la création d’un canal  à travers la Bretagne a été évoquée au XVI siècle.

Les premiers plans de la construction ont été élaborés en 1769 et en 1783 des études sur les sites sont  menées,  mais le projet ne sera pas réalisé.

En 1784 on entreprend de grands travaux à Redon et sur la vilaine pour la rendre navigable.

En 1804 pour briser le blocus maritime anglais, NAPOLEON décide  la construction du Canal de Nantes à Brest. C’est l’ingénieur BOUESSEL Guy qui reprit les études du canal qu’il avait abandonné pour cause de révolution en 1789.

Les premiers travaux commencent au alentour de 1811. En 1812 - 1814 on creuse le bief de partage de Bout-Bois et les réservoirs de Voireau. En 1842 est ouvert  entre Nantes et brest à la navigation. Le canal mesure 362 Km et comporte 236 écluses, il n’a jamais servi pour le but initial. 

En 1858 Inauguration du Canal par NAPOLEON III et l’Impératrice Eugénie sur le site de l’écluse de 
 Guilly-Gla à Port-Launay. (Dates clés des travaux du canal)

La construction du barrage de Guerlédan a débuté en 1923 et en 1931 l’usine hydroélectrique est mise en exploitation officielle. 

Sa mise en eau a englouti plus de 12 km de la vallée du Haut Blavet, ce barrage retient un volume de 55 millions de m3 d'eau sur une étendue de 304 hectares et  a été également englouti 17 écluses qui faisaient partie du canal de Nantes à Brest. 
Dans l’accord de construction du barrage, l’E.D.F. devait construire une Ecluse élévatrice pour le passage des péniches au dessus de ce barrage, on attend toujours sa fabrication…..(Modèle d'écluse élévatrice)

La dernière vidange du barrage a été exécuté en 2015.

La partie orientale du canal reste active, notamment de Nantes à Josselin ; les années 1970 voient la fin de la navigation commerciale et l'essor de la plaisance.


Aujourd’hui, les chevaux de halage (dont la vitesse moyenne était de 2 km/h en charge) ont laissé place aux pêcheurs, promeneurs et sportifs. Le canal n’ouvre plus ses écluses qu’aux bateaux des plaisanciers motorisés ou non, l'outil industriel et commercial s'étant mué en axe touristique.


Les Voies Navigables dans l'Ouest

  • Voies navigeables de l'Ouest
  • Voies navigeables de l'Ouest